Tout est possible !

Aujourd’hui, je vous emmène au pays de la créativité, le monde de la photo.

J’ai la chance de pouvoir vous présenter une personne qui a appris à développer, en peu de temps, son potentiel.

Ce bel exemple montre que pour chacun d’entre nous tout est possible.

Comme je le dit très souvent :

« Ce n’est pas toujours facile, cependant, Tout est possible ! »

 

Interview d’hélène Basso, photographe et réalisatrice.

 

Nicolas Balestrieri : Bonjour Hélène, je peux dire que vous avez à ce jour pu réaliser un de vos rêves ?

Hélène Basso :  Bonjour, oui effectivement, depuis presque 2 ans déjà, j’ai travaillé sur un projet, un rêve qui est devenu aujourd’hui réalité !

NB : Quel était ce beau projet ?

HB : Celui de devenir photographe et réalisatrice.

NB : Comment en êtes vous venue à devenir photographe ?

HB : J’ai toujours aimé la photo, en famille j’étais la personne qui faisait des photos originales, idem pour mes photos de loisirs.

De plus, le feedback (retour) des personnes m’ont permis de comprendre que mes photos avaient soit du potentiel soit une certaine valeur originale…

Puis un jour, pour rendre service à un ami j’ai réalisé un shooting,  pour des photos « institutionnelles » .

NB : Des photos « institutionnelles » ? Dites moi en plus.

HB : A l’époque, cet ami avait besoin de faire sa promotion, du marketing alors je me suis lancée, avec peur certes mais je me suis lancée…

NB : Malgré cette peur, qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer ?

HB : L’adrénaline de l’inconnu, ma passion qui est la photo et un bon coaching…

En effet, j’ai appris seule mais l’élan et surtout la réalisation de tout ceci s’est fait grâce à l’aide de meta-mental et c’est assez fascinant de prendre conscience de quoi nous sommes capable.

NB : Merci pour ce beau témoignage de coaching, cependant vous avez suivi une formation dans la photo j’imagine ?

HB : Non pas tout, en fait, j’ai eu quelques conseils et j’ai suivi des tutoriels.

Il est évident que j’ai beaucoup, beaucoup pratiqué, j’ai donc  beaucoup appris.

NB : L’expérience est le plus beau des apprentissages.

Je vous cite : « c’est assez fascinant de prendre conscience de ce que l’on est capable », maintenant de quoi vous sentez-vous capable ?

HB : Et bien de réaliser des courts métrages, comme ce documentaire co-réalisé avec la société meta-mental à l’occasion de la journée de l’inventaire et du patrimoine en faveur du Conseil Régional.

NB : Votre documentaire est-il visible ?

HB : Tout à fait, d’ailleurs, j’invite toutes les personnes à venir à la maison de la Région (61 avenue de la Canebière, 13001 Marseille)

à découvrir ce documentaire ainsi que l’exposition sur l’inventaire et le patrimoine français en région PACA.

NB : Dans quel but avez-vous co-réalisé ce documentaire?

HB : Et bien,ce documentaire informe qu’à la Région il y a un service qui gère l’inventaire et le patrimoine en france, de plus, il présente les métiers de chercheur, de photographe, de dessinateur industriel, de documentaliste et d’administrateur de base de données.

NB : Une dernière question avez-vous d’autres projets ?

– Oui bien sûr …toujours plus ! cela concerne l’image et le visuel, c’est quelque chose que je couve et que je ne divulgue  pas encore non par superstition mais quand j’aurai réalisé je le ferais savoir. Merci

NB : Merci à vous

Leave A Response

* Denotes Required Field